« Réhabiliter la souveraineté alimentaire et reprendre la main – verte, c’est mieux ! –  sur ce que l’on mange : voici les enjeux pour l’agriculture de demain. Combat politique à l’échelle européenne et nationale sur des dossiers tels que la PAC (Politique agricole commune), la reconquête d’une agriculture vivrière et écologique est aussi et surtout l’affaire de tous. Chacun peut aujourd’hui être acteur de cette transition, en produisant en partie ce qu’il mange. »

>> l’article en entier sur le site des Colibris

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*